• Noël dans le poulailler…

par Monique Désy Proulx
pour le journal Guyane-Québec
décembre 2008

J’ai promis à Tiburce, le rédacteur en chef du journal Guyane-Québec, que je vous raconterais mon automne, ô combien chargé, au cours duquel j’ai vendu mon appartement de Montréal pour m’acheter une maison au bord de la belle rivière Richelieu, dans la vallée du même nom, échappant ainsi à la hantise que j’avais de me retrouver à vivre à côté d’une autoroute montréalaise.  Et du coup, je réalisais un projet qui me trottait dans la tête depuis longtemps.  Je vous raconte…

Continuer la lecture

Publié dans Les saisons de Monique | Laisser un commentaire

• Bye Bye Montréal !

par Monique Désy Proulx
septembre 2008

Cet été, j’ai passé mon temps à me gaver de la beauté de mon pays.

En juin, j’ai exposé mes tableaux à Saint-Nicolas, joli village situé à flanc de cap sur la rive sud du Saint-Laurent, près de Québec, ma ville natale, devenue si belle avec le temps. Je suis allée dans la capitale, j’ai déambulé dans le port et j’ai vu les formidables images de Robert Lepage raconter l’histoire de la région en se projetant sur les murs des élévateurs à grains. J’ai marché sur le toit du Musée de la civilisation, parmi les concombres et les laitues plantées par le metteur en scène Franco Dragone. J’ai roulé sur le boulevard Champlain, qui fut dans les années soixante une autoroute aménagée directement devant des chalets d’été, dont celui d’un vieil oncle… Aujourd’hui, on a corrigé le tir. Désormais, ce boulevard est bordé d’arbres et de terrasses piétonnières. Certaines zones sont si jolies que les gens sont portés, tout naturellement, à ralentir leur voiture… Tandis que j’étais dans la région, je me suis promenée dans la belle campagne environnante, dans le comté de Lotbinière, m’arrêtant chez mon cousin Claude à Saint-Antoine-de-Tilly. Partout, je voyais de la beauté.

Continuer la lecture

Publié dans Commentaires sur Montréal | 2 commentaires

• Montréal et son fleuve…

Monique Désy Proulx
juin 2008

Mercredi 11 juin 2008, le maire de l’arrondissement Ville-Marie et nouveau chef du parti municipal Vision Montréal, Benoît Labonté, présente son projet Rives nouvelles, qui consiste à prévoir que Montréal s’aperçoive enfin qu’elle est située au bord d’un fleuve. Il était temps !

Continuer la lecture

Publié dans Commentaires sur Montréal | Un commentaire

• L’argent, on l’a déjà!

Monique Désy Proulx
juin 2008

Nous sommes en juin de l’année 2008 et voilà que la Ville de Montréal nous parle de péages et de «responsabilité sociale» pour les banlieues. Son porte-parole, M. André Lavallée, évoque une nouvelle taxe pour financer le transport en commun… Pendant ce temps, la Ville accepte la proposition du gouvernement Charest de dépenser des milliards de dollars pour de nouvelles infrastructures autoroutières en milieu urbain, et de surcroît dans des quartiers historiques.

Hé, l’argent, on l’a déjà! Pourquoi ne le consacre-t-on pas tout de suite à du transport en commun, à du train, à du métro hors-terre, à du Nouveau Tramway?

Continuer la lecture

Publié dans Commentaires sur Montréal | Un commentaire

• Le bruit du Tour de l’île

Monique Désy Proulx
Montréal, 30 mai 2008

Vendredi après-midi, par un des premiers beaux après-midi du mois de mai, l’air se déchire soudain, hurlant une musique tonitruante qui envahit tout le quartier où j’habite. Je me rends vite compte que ce boucan vient de méga-haut-parleurs installés sur la bande verte, le long de la rue Notre-Dame, dans l’est de Montréal, près de la rue Viau. Cinq ou six gars dans la vingtaine sont installés dans l’herbe et ils tripent sur les pitons d’une console, pour s’assurer que leur musique sonne assez fort pour les rendre sourds, et nous avec. En allant leur parler, je découvre que s’ils ont obtenu le droit de faire tant de bruit, c’est pour agrémenter le Tour de l’île à vélo qui aura lieu ce soir. Pourtant, le vélo ne représente-t-il pas la nature, le silence, le bon air, la possibilité de se parler doucement? Bref, tout sauf cette musique rock de bars de centre-ville où des voix hurlent leur colère. Rien à voir avec ce bel après-midi ensoleillé où le muguet et les lilas parfument les narines.

Continuer la lecture

Publié dans Commentaires sur Montréal | 2 commentaires

• Télé et séduction de l’image

À la télé, l’image frappe tellement l’esprit qu’en écoutant les nouvelles au petit écran, on a l’impression d’apprendre quelque chose, alors que bien souvent, il n’en est rien! Je l’écoute assez peu souvent pour me rendre compte qu’on ne me dit pas grand chose quand j’allume l’appareil censé m’ouvrir une fenêtre sur le monde. Et j’enrage. C’est de la poudre aux yeux! De la manipulation sémantique. Continuer la lecture

Publié dans Récits du temps perdu | Laisser un commentaire

• Le parc à Papineau!

Les promoteurs du futur Centre hospitalier universitaire de Montréal s’apprêtaient récemment à construire leur édifice en hauteur dans un terrain donné jadis par Louis-Joseph Papineau, homme politique qui l’avait offert en 1818 à la Ville pour en faire un parc. Aujourd’hui, il y en a qui voient ce parc comme un simple «bout de gazon»… Ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.
Continuer la lecture

Publié dans Commentaires sur Montréal | Un commentaire

• Avoir peur de son ombre…

Monique Désy Proulx
mardi 29 avril 2008

Je viens d’écouter sur Internet un billet d’Alain Dubuc sur Mario Dumont… C’est drôle, il dit que Mario «joue» sur la peur… mais n’est-ce pas ce qu’il fait aussi, en affirmant que le propos de Dumont est « inquiétant»!

Dumont a peur de voir le peuple canadien-français disparaître et Dubuc, lui, s’inquiète de voir Dumont avoir peur. Tout le monde craint quelque chose… Continuer la lecture

Publié dans Récits du temps perdu | Laisser un commentaire

• Rue Notre-Dame: pour renverser la vapeur

Monique Désy Proulx
Allocution présentée en conférence de presse
le 13 avril 2008 au Centre Saint-Pierre, à Montréal

Bienvenue à tous. Je m’appelle Monique Désy Proulx et je parle au nom de la Coalition pour humaniser la rue Notre-Dame. D’abord, précisons que nous sommes un regroupement de citoyens de toutes allégeances politiques réunis autour d’une idée : le refus d’accepter que le gouvernement construise en pleine ville une infrastructure routière qui laisse encore plus de place à la voiture, plutôt que d’investir dans des transports collectifs de pointe, ce qui contredit les propres plans de développement du Québec et de la ville de Montréal.

Continuer la lecture

Publié dans Commentaires sur Montréal | Laisser un commentaire

• Revitaliser Montréal?

La ville a récemment ouvert une enquête auprès de ses citoyens.
Elle leur demande quels sont leurs rêves pour Montréal.
Voici le mien… 

*****

À mon avis, la grande force de Montréal, c’est d’être une ville formée de nombreux villages, chacun ayant sa personnalité, ses caractéristiques propres, son esprit, son style, son histoire, sa géographie. Autant de lieux qui peuvent ou non correspondre à soi, à son cheminement et à sa personnalité. En comprenant bien ces différentes facettes, on sait où aller habiter à tel ou tel moment de sa vie, et où sortir lors de telle ou telle fête.  On bénéficie à la fois de la chaleur humaine des petits lieux et du rythme de la grande ville.

Continuer la lecture

Publié dans Commentaires sur Montréal | Laisser un commentaire